Nouveau chapitre

L'axolotl est née juste deux jours après mon dernier article. Je reviendrai bien sûr sur cet événement intense, douloureux, magnifique.

Mais une question s'impose à moi aujourd'hui : ai-je savouré assez ? Je ne sais pas. J'ai tout fait pour, je crois.
Mais le temps nous glisse inexorablement entre les doigts, et tant de moments précieux appartiennent déjà au passé, se teintent presque de l'irréalité des rêves.

Je suis de celles qui se traînent un cœur lourd à la fin des vacances, au retour des voyages. Là, c'est un voyage de presque neuf mois qui vient de s'achever. En pleine descente hormonale, j'imagine qu'il est normal que cela me remue.

Sortie précocement de la maternité, je nage en pleine ambivalence.
Je suis heureuse de voir ma famille réunie. Mon hippocampe m'a tellement manqué...
Mais je regrette aussi un peu cette lune de miel avec mon axolotl, quand je n'avais à m'occuper que d'elle.
Je suis maman de deux enfants, à présent, et je sais qu'il va me falloir trouver un équilibre entre eux - et accepter, parfois, que l'un pleure sans que je puisse y remédier aussitôt. Ce soir pourtant la vue de mon hippocampe endormi m'arrache quelques larmes. Nous avons chamboulé son univers à jamais, et il va falloir l'aider à traverser cela.

J'ai confiance. Tout cela va passer. Je suis tellement plus sereine qu'après la naissance de l'hippocampe !
Une page se tourne, un nouveau chapitre s'ouvre.
Notre vie à quatre commence.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Reconversion : bilan un an après

Ambivalence

Naissance d'une axolotl (partie 2)